La Traction fantôme

Chloe la Traction fantôme

27 juin 2006

10ème partie : A la Poursuite du diable

Oreste-Paul Janfoutre, dit OPJ, venait d’éviter d’extrême justesse la 11 qui fonçait sur lui après avoir démarré toute seule. Abasourdi par le choc qu’il reçut à la tête, il gisait, étendu au sol sur le ventre et regardait, comme paralysé, la longue voiture noire qui s’enfonçait dans l’épaisse brume...

-

traction11F_411

-

Il avait encore devant les yeux les images terrifiantes de l’accident qu’il venait d’éviter…

-

traction11F_402
traction11F_407

-

"Cette voiture est possédée par le diable !" se dit-il, effrayé, mais rassuré en même temps. Rassuré car maintenant il savait ! C’est lui qui avait raison ! Il venait de se le prouver à lui-même ! Il fallait maintenant qu’il le prouve au reste du monde pour que l’injustice dont il avait été victime soit enfin réparée !

A moitié assommé, il se leva en titubant et se mit à courir tant bien que mal derrière la traction. Ses pieds avaient du mal à lui obéir, il trébucha et s’étala de tout son long dans la terre, se releva comme un boxeur KO et courut encore jusqu’à atteindre sa 403 garée sur le bord du chemin. Il sauta maladroitement sur le siège en se cognant violemment le genou contre le haut de la portière.

-

traction11F_412

-

Malgré la douleur qui se répandait dans toute sa jambe, il mit le contact et écrasa l’accélérateur.

-

traction11F_414
traction11F_416
traction11F_418

-

OPJ rattrapa la traction assez rapidement. Elle avait tout donnée dans l’accélération fulgurante qui faillit lui coûter la vie et le vieux perfo, qui n’avait pas tourné depuis trente ans, semblait peiner à présent.

Il suivait la traction sur les routes de campagne. Il pouvait la doubler et tenter de se mettre en travers de la route pour lui barrer le passage mais il craignait trop les réactions de ce démon. Il l’avait déjà évité de justesse, si elle décidait de lui foncer dessus à nouveau plutôt que s’arrêter, sa 403 de 1960 ne tiendrait pas le choc contre les épaisses tôles de la vieille Citroën.

OPJ se contentait simplement de la suivre en se disant qu’il en apprendrait certainement bien plus sur ce mystère en découvrant où elle irait. Il but une grande gorgée de rhum pour calmer sa peur et sa douleur à la jambe. "Avec les 10 litres d’essence que je lui ai versé dans le réservoir, elle ne pourra pas aller bien loin" se disait-il en regardant la jauge de sa 403 qui affichait le plein "J’ai bien fait de faire le plein lorsque que j’ai rempli les jerricans".

-

traction11F_420

-

L’épaisse brume qui s’était levée lorsque la traction avait démarré plongeait la route dans l’obscurité et semblait envelopper leur parcours au fur et à mesure qu’ils avançaient. "Pas de doute, je ne sais pas ce qui anime cette voiture, mais tout ça n’est pas humain" pensait-il. Avant de la reposer sur ses roues, il avait longuement inspecté la traction à la recherche d’un système de guidage électronique mais il n’avait rien trouvé que de la bonne vieille ferraille des années cinquante. Son esprit rationnel avait du se rendre à l’évidence. La traction semblait être bel et bien une voiture fantôme… Il ne put s’empêcher de penser à Christine, la Plymouth Furry 58 du bouquin de Stephen King et cette pensée lui glaça le sang. Ce n’était qu’un roman… Mais si certaines voitures avaient réellement une âme ?

A suivre…

Posté par jotracbar à 00:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire